RECRUTEMENT DE PRESTATAIRE POUR LA REALISATION DES EMISSIONS TELE DE PROMOTION DES DROITS HUMAINS

Country: Madagascar
Language: EN
Number: 2869192
Publication date: 29-06-2017
Source: United Nations Procurement Notices (UNDP)

Description

RECRUTEMENT DE PRESTATAIRE POUR LA REALISATION DES EMISSIONS TELE DE PROMOTION DES DROITS HUMAINS
Procurement Process : EOI - Expression of interest
Office : UNDP COUNTRY OFFICE - MADAGASCAR
Deadline : 12-Jul-17
Posted on : 29-Jun-17
Development Area : SERVICES
Reference Number : 38826
Link to Atlas Project :
00087360 - RENFORCEMENT ETAT DE DROIT
Documents :
TDRs Prestataire Emission Télévisée
Overview :

1 - CONTEXTE ET JUSTIFICATION :

La recrudescence des cas de vindicte populaire ne cesse ces temps-ci de défrayer les chroniques et remet considérablement en cause l’effectivité de l’Etat de droit. Indépendamment de nombreux autres facteurs, la méconnaissance du droit et du système judiciaire, ainsi que le manque de confiance en la Justice ont souvent servi de dangereux justificatif à cette pratique barbare et inhumaine, demeurant souvent dans l’impunité.

Au regard du recours de plus en plus récurrent à ce phénomène, le Ministère de la Justice, en tant qu’entité chargée d’assurer la primauté du droit, ne peut rester indifférent et entend intensifier ses efforts afin de l’enrayer.

La sensibilisation de l’opinion publique et l’intensification de la vulgarisation juridique apparaissent comme une étape incontournable pour aborder ce problème de recrudescence de la vindicte populaire. Cette approche permet non seulement de combattre l’ignorance juridique, mais aussi de provoquer une prise de conscience de la population sur cette pratique inquiétante.

Plusieurs canaux de communication ont été identifiés pour soutenir la vulgarisation des droits et sensibiliser l’opinion publique, dont entre autre la production d’émissions radiophoniques et des émissions télévisées consacrées sur ce fléau et sur les thématiques qui y sont étroitement liées.

Ayant l’avantage de pouvoir atteindre facilement une bonne frange de la population, ces émissions vont permettre de diffuser le droit, de débattre sur le sujet et de véhiculer des messages clés susceptibles d’influencer progressivement un comportement plus respectueux des droits humains.

Dans le cadre du partenariat du Ministère de la Justice et du PNUD dans la mise en œuvre du Programme Renforcement de l’Etat de Droit, une ligne d’activités est accordée pour soutenir la campagne « Tous contre la vindicte populaire » en appuyant la réalisation des supports de communication audio-visuels spécifiques.

Le présent document concerne particulièrement le recrutement de professionnels dans la réalisation et la production des émissions sur supports télévisuels. Ces émissions télévisuelles seront diffusées principalement par le canal de la Télévision malagasy pour atteindre le plus grand effectif des bénéficiaires vue sa couverture nationale et l’importance de son audimat.

2 - OBJECTIF GLOBAL :

Contribuer à la lutte contre la vindicte populaire, à la restauration de la confiance de la population en la justice et au renforcement de l’Etat de droit à Madagascar

3 -OBJECTIFS SPECIFIQUES DE LA MISSION:

Produire 3 émissions télévisuelles et 1 spot de vulgarisation du droit qui contribueront à :

  • promouvoir le respect de l’Etat de droit et le respect des droits humains
  • conscientiser la population sur les différents méfaits de la vindicte populaire, de par son caractère immoral et répréhensible ;
  • informer et éclairer sur les procédures et les rouages de l’appareil judiciaire ainsi que sur les différents points de droits en lien avec la vindicte populaire.

4- Résultats attendus

A travers les 3 émissions télévisuelles et le spot de vulgarisation du droit produits et diffusés :

  • Les téléspectateurs répartis dans tout Madagascar sont sensibilisés sur les méfaits de la vindicte, change de mentalités et adhèrent au respect des institutions judiciaires et étatiques
  • Les leaders à tous les niveaux de la société prennent conscience de leurs responsabilités dans la lutte contre la vindicte populaire ;
  • Les procédures judiciaires et les rôles des divers intervenants dans le processus judiciaire étatique sont vulgarisées
  • Les messages sur le respect des droits humains spécifiquement le droit à la vie sont diffusés.

5 - Missions du prestataire

Le prestataire retenu pour cette mission aura pour mission de :

  • Proposer le concept de l’émission en collaboration avec les parties prenantes au projet
  • Elaborer la fiche technique et fil conducteur de chaque émission suite aux réunions de concertation et de coordination avec les parties prenantes au projet
  • Faire le tournage nécessaire à la production des films (collecte d’interview, tournage de plans d’illustration…) selon la fiche technique et le fil conducteur de chaque émission
  • Faire le montage et l’habillage de chaque émission
  • Livrer les rushs et le PAD de chaque émission selon les normes de diffusion standards.

6. Méthodologie

Le prestataire travaillera sous la supervision de la Direction de Communication du Ministère de la Justice et de l’Unité Communication du PNUD et réalisera les émissions en collaboration avec l’équipe du projet Renforcement de l’Etat de droit et les trois directions du Ministère de la justice impliquées dans la campagne dont la Direction des réformes législatives/service de la vulgarisation, la Direction des études et la Direction de la communication.

La mise en œuvre de la mission tiendra compte des éléments suivants :

- Concertations par toutes les parties prenantes dans la préparation des émissions et du spot à savoir le Ministère de la Justice et le PNUD. Ces concertations visent :

  • l’identification des enjeux, des thématiques et des messages pertinents à faire passer à travers les émissions à produire
  • l’identification des profils des intervenants dans les interviews, le processus de réalisation (débat interactif, micros trottoirs, etc.)
  • la définition de toute la stratégie de mise en œuvre de l’activité

- Collaboration étroite avec la Direction des Réformes législatives, la Direction des Etudes et celle de la Communication du Ministère de la Justice pour la définition du contenu thématique à traiter dans chaque émission.

- L’Unité Communication du PNUD et la Direction de la Communication du Ministère de la Justice auront la charge conjointe de l’assurance qualité des livrables.

- Les émissions doivent être livrées sous un DVD qui devient une propriété du Ministère de la Justice et du PNUD.

7 – Caractéristiques techniques de base pour les produits :

7.1. L’émission

  • Langage : Malagasy avec doublage ou sous titrage s’il existe des interventions dans d’autres langues
  • Durée : 30mn
  • Nombre d’émissions à produire : 3
  • Contenu : Vidéo d’illustration (l’usage des images de réunion à réduire) – Interview/microtrottoir – infographie – habillage – voix de commentaire et/ou plateau de présentation
  • Générique de l’émission doit prévoir la visibilité de l’appui du PNUD et des partenaires dans la réalisation de l’émission.
  • Thématiques – Objet des émissions :

Sans être exhaustive, la liste des thématiques est la suivante :

  • la vindicte populaire, quels sont ses facteurs, ses conséquences, et quels en sont les moyens pour y faire face
  • Le rôle et le fonctionnement des institutions judiciaires étatiques
  • La procédure pénale en lien avec la vindicte populaire
  • La présomption d’innocence et les droits de la défense en général
  • Le respect du droit à la vie /abolition de la peine de mort
  • L’interdiction de la torture, des traitements cruels, inhumains et dégradants
  • Les Dinas, l’homologation et leur application

7.2. Le spot

  • Langage : Malagasy avec sous titrage en français
  • Durée : 2 mn
  • Nombre d’éléments à produire: 1
  • Contenu : Vidéo d’illustration (l’usage des images de réunion à réduire) – Interview/microtrottoir – infographie – habillage – voix de commentaire et/ou plateau de présentation – message fort sur la lutte contre la vindicte populaire.

De commun accord entre toutes les parties prenantes, d’autres thématiques peuvent être ajoutées.

8- Critères de qualité

Livrables

Critères de qualité

Méthode de mesure

3 émissions TV de 30 min et 1 spot de 2 min de vulgarisation du droit sur les thématiques prioritaires convenues

  • Existence de fiche technique et fil conducteur de chaque émission.
  • Participation des spécialistes du domaine et des divers intervenants dans la lutte contre la vindicte populaire (sociologues, juristes, magistrats, autorités étatiques et leaders communautaires, etc.)
  • Equilibre large entre les diverses sensibilités sociales, ethniques, etc. aux panels
  • Thématiques prioritaires débattues et usage de la méthodologie adaptée
  • Qualité de la réalisation technique (choix et qualité des images, qualité des sons, habillage)

DVD

Rapport de suivi du Ministère de la Justice

 

8- Critères de sélection des prestataires

Le prestataire doit :

  • être une société/maison/cabinet de production audio-visuelle de droit malgache disposant de la preuve de son existence juridique/10 points
  • avoir au minimum 2 ans d’expériences dans la conception et la production de supports de communication audiovisuels à visée de communication pour le développement et/ou institutionnel/15 points
  • disposer d’un portfolio avec au moins 3 références dans la réalisation d’émissions radiophoniques périodiques, d’émissions TV périodique – réalisation de spot) /15 points
  • disposer de ressources humaines pour la production assurant au moins les fonctions de réalisation, d’écriture de script, de tournage et de montage /30 points
  • disposer de moyens techniques pour la production (tournage, montage) permettant d"avoir une qualité d’images et une qualité de son convenables/30 points
  • avoir une bonne compréhension des défis de la mission(TDRS) et de l’idée créative des produits proposés : 30 points
  • Une expérience en matière de vulgarisation du droit serait un atout.
  • Soumissions des offres et échéances des paiements

Les offres seront analysées conformément aux capacités techniques des prestataires, leurs dossiers administratifs et leurs propositions financières en tenant compte des résultats à atteindre. Les dossiers suivants sont à fournir :

- un dossier administratif complet de la société (Raison et siège sociales, numéro de téléphone, email, statut légal et récépissé, numéro d’identification fiscale et quitus du paiement de tous les droits fiscaux) ;

- un dossier d’offre technique comprenant :

  • une présentation succincte de la société comprenant un tableau de quelques prestations similaires déjà réalisées ces 2 dernières années avec indication des coordonnées des commanditaires des travaux ;
  • Un document de portfolio permettant d’avoir un aperçu des réalisations
  • Une note de compréhension de la mission et de présentation succincte de l’idée créative de la réalisation des émissions et du spot.
  • une description détaillée démontrant les capacités techniques et méthodologiques en matière de production d’émissions radio et télé et de spot publicitaire, etc. Eventuellement, montrer les ressources humaines à déployer à cette activité et leurs expériences en la matière
  • une présentation /description des capacités techniques et matérielles suffisantes (description du matériel de tournage, prise de vues et de son, etc à mobiliser.)
  • un bordereau de banque démontrant un solde suffisant à couvrir les dépenses relatives à l’exécution de la prestation jusqu’à 50%.

- un dossier d’offre financière avec propositions détaillées sur la structure/composantes du prix (prix du service, déplacement, location de matériel s’il y a lieu, etc.).

Le contrat sera accordé au prestataire ayant obtenu le plus haut score à l’évaluation combinée de l’offre technique et financière.

* Evaluation Technique : 70 %

* Evaluation financière : 30 %

Seuls les candidats obtenant un minimum de 70 points seront considérés pour l’évaluation financière.

La proposition financière doit être soumise sur la base de l’approche forfaitaire (lump sum), et libellée en Mg. Toute dépense non prévue par les TDR’S ou explicitement inscrite à l’offre financière telle qu’acceptée par le PNUD, quelle qu’en soit la nature, doit être convenue entre le Bureau du PNUD et les (s) prestataires(s) à l’avance, sous peine de ne pas être remboursée.

Il faut noter que les paiements ne pourront être effectués que sur la base des produits livrés et après validation de ces livrables par le Ministère de la justice et le PNUD.

Le paiement sera effectué en 2 étapes :

1ère tranche : 50 % du prix du marché à la livraison d’au moins 2 émissions longues et après validation de ces dernières par la partie commanditaire.

2è tranche : 50% du prix du marché à la fin de la prestation et après validation par la partie commanditaire.

 

 

 

 

 


Other tenders from Madagascar за for this period

fourniture de matériaux de construction dans le cadre du CASH for Work pour AMPAMANTA ROAKEMBA ET BEKILY Source: United Nations Procurement Notices (UNDP)