EIB - Consulting services

Country: Madagascar
Language: EN FR
Number: 3731097
Publication date: 16-08-2017
Source: TED
Descripition in original language
Tags: Construction

Description

PAYS: REPUBLIQUE DE MADAGASCAR

NOM DU PROJET: POST DISASTER INFRASTRUCTURE RECONSTRUCTION N° FI : 86.300 – N° Serapis : 2014-0153. TRAVAUX DE CONSTRUCTION DU PROLONGEMENT DE LA DIGUE DE KIEMBE.

FINANCEMENT: BANQUE EUROPEENNE D’INVESTISSEMENT.

HTVA: –

TVA: ETAT MALAGASY

Date : [de l"AMI]

Nº de l’AMI :

Le Gouvernement de la République de Madagascar a reçu un financement de la Banque Européenne d’Investissement (BEI), et al’intention d’utiliser une partie du montant de celui-ci pour effectuer les paiements au titre du projet :Travaux de construction du prolongement de la digue de Kiembe près du port de Toliara et traversant les quartiers de Mahavatse I, Mahavatse II et Ankalika.

Le Consultant, au titre du présent marché, aura pour missions d’assurer, par un contrat signé avec le promoteur du projet, l’Autorité Routière de Madagascar (ARM) dénommée « Le Client », « les études de la prolongation de la construction de la digue de Kiembe et la gestion, le contrôle et la surveillance des travaux de construction de la digue de KIEMBE. » Cette mission comprendra les tâches suivantes et qui sont répartie en DEUX (2) phases :

Phase 1:

• Etude d’Avant-projet Détaillé (APD) y compris celles des mesures environnementales;

• Etablissement des Dossiers d’Appel d’Offres (DAO) des travaux;

Phase 2 :

• Gestion, contrôle et surveillance des travaux de construction de la digue de KIEMBE.

A la date de parution du présent Appel à Manifestations d’intérêt, les caractéristiques des principaux ouvrages du projet à construire sont les suivants:

La digue à étudier, long de 3,00 km environ, peut être scindée en deux parties, selon sa localisation et sa fonction dont:

• Partie 1: Une digue de protection existante bordant le littoral au sud du port de Toliara, long de 700 ml en mauvais état et il faudrait la renforcer et la mettre au gabarit,

• Partie 2: une digue à construire, long d’environ 2,300 km qui est le prolongement de la première permettant de relier directement le port et la Route Nationale Nº 7 à 1,900 km avant Toliara. Elle servira d’une part, à protéger ces zones basses contre la remontée des eaux ;et d’autre part ,à dévier la circulation des poids lourds desservant le Port de Toliara. Ce sera une route de déviation de la circulation, c’est-à-dire un contournement de la ville de Toliara.

Les travaux comprendront essentiellement:

Prolongement de la digue sur 2,300 km.

Terrassement et protection

• Mise en oeuvre de remblai de section trapézoïdale (Hauteur à définir) et d’une largeur permettant la construction d’une chaussée à double voie (6,00 ml);

• Enrochement de protection avec des blocométries appropriées;

• Construction de chaussée à double voies (6,00 ml);

• Equipements et signalisations,

Assainissement et drainage

• Construction des ouvrages de traversée hydraulique avec de dispositifs adéquats et appropriés pour assurer l’assainissement et le drainage parfait des quartiers traversés, entre autres Kiembé, Mahavatse I, Mahavatse II et Ankalika,

• Construction éventuelles des ouvrages hydrauliques spécifiques.

Digue de protection existante longue de 700 ml :

• Réparation et mise au gabarit de la digue de protection permettant la construction d’une chaussée à double voie (6,00 ml) ;

• Réalisation de la protection par des enrochements avec des blocométries appropriées,

• Equipements et signalisations.

Le délai d’exécution des prestations d’études, objet de la Phase 1, est de QUATRE ( 04) mois.

Les prestations attendues du Consultant concerneront:

Pour la Phase 1:

• Etude du prolongement de la digue pour relier le port de Toliara et la RN 7 (à 1,900 km avant Toliara), qui servira d’une part, à protéger ces zones basses contre la remontée des eaux ;et d’autre part , à dévier la circulation des poids lourds desservant le Port de Toliara, ce sera une route de déviation de la circulation c’est-à-dire le contournement de la ville de Toliary,

• Etudes de la protection des quartiers de Mahavatse contre l’inondation d’origine maritime et de hautes eaux pluviales (Etude de l’assainissement des quartiers de Kiembe et de Mahavatse).

• Etude de la construction de chaussée,

• Etude d’Impacts Sociaux et Environnementaux.

Le tableau suivant présente les différentes investigations qui devront être menées de façon plus approfondie pour un drainage et assainissement pérenne et durable des quartiers concernés par la digue, entre autres permettant la construction d’une chaussée à double voie (6,00 ml) et une protection efficace desdits quartiers contre l’inondation due à la montée des marées.

Assainissement et drainage

Investigation/Etude – Objectif:

Etudes topographiques détaillées de l’ensemble de la zone de Kiembe; Etude hydraulique et hydrologique – Disposer de données à jour sur la configuration morphologique de la zone. Optimiser le choix d’exutoire pour le drainage.

Etude de la dynamique hydro sédimentaire du littoral de la zone de Kiembe – Comprendre les origines de l’ensablement actuel. Comprendre l’influence de la suppression des Anciennes ouvertures sous la digue d’accès au port. Trouver les solutions d’amélioration du transit littoral.

Etude détaillée du drainage et de l’assainissement de la zone de Kiembe – Disposer d’éléments techniques suffisants pour engager les travaux nécessaires. Desservir le quartier en infrastructures efficaces et pérennes et assurer des conditions sanitaires acceptables.

Protection contre l’inondation d’origine maritime

Investigation/Etude – Objectif:

Levé bathymétrique; Etude de la marée en vue de la détermination de la Plus Haute Mer de Vive Eau (PHMVE), notamment pendant la période cyclonique – Calcul de la côte de l’arase de la digue de protection (Côté mer)

Etude de la houle et dimensionnement de l’enrochement – Conception et dimensionnement de la protection de la digue (Blocométrie), côté mer en période cyclonique.

Aménagement de la digue pour servir de déviation de la circulation des poids lourds desservant le Port de Toliara

Investigation/Etude – Objectif:

Etudes techniques: trafics, sols rencontrés et matériaux en vue de la conception de la chaussée à construire sur la digue – Conception de la chaussée, Dimensionnement de la chaussée et équipement et signalisation

Pour la Phase 2 :

• Gestion, contrôle et surveillance des travaux de construction de la digue de KIEMBE.

Le Consultant exécutera les prestations et remplira ses obligations de façon diligente, efficace et économique conformément aux techniques et pratiques généralement acceptées. Il pratiquera une saine gestion, utilisera des techniques appropriées et des équipements, matériels et procédés sûrs et efficaces.

L’Autorité Routière de Madagascar (ARM) invite les consultants à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus.

Les critères d’éligibilité à un financement de la BEI sont spécifiés dans la Guide de passation des marchés pour les projets financés par la BEI, mise à jour de mai 2016, article 1.2 « Eligibilité des entrepreneurs et des fournisseurs des biens et services » et article 1.4 « Règles d’éthiques »

Les consultants intéressés doivent produire les informations montrant qu’ils sont qualifiés et expérimentés pour réaliser la présente mission ; à ce titre, ils justifieront qu’ils possèdent des références récentes de prestations similaires à la mission requise.

Le caractère « similaire » des expériences sera analysé en fonction:

– de l’ampleur des contrats réalisés par les consultants (périmètres, durées, montants)

– de la nature de la prestation, à savoir : Etudes relatives à la construction d’une digue en zone maritime (études de stabilité, etc…) et la maîtrise d’oeuvre en phase travaux des projets d’infrastructures maritimes.

– du domaine technique comparable à celui des travaux envisagés par le Client et décrits ci-dessus : digues de protection des littorales, infrastructures routières, routes bitumées, notamment grandes voiries urbaines, travaux complexes et à fort impact environnemental

– des prestations réalisées dans des zones de/ou comparables à l’Afrique Subsaharienne.

– de plus, la maîtrise de la langue Française est exigée.

Le Client examinera également la pertinence des manifestations d’intérêt au regard des informations suivantes:

– compétences et disponibilités au siège des consultants en matière d’appui technique pouvant être apporté aux experts déployés à Madagascar pour le projet, essentiellement en matière d’expertises hydrauliques et environnementales

– certifications des consultants notamment en matière de management de la qualité, en matières environnementale et sociale.

L’Autorité Routière de Madagascar (ARM) dressera une liste restreinte de 07 candidats au maximum, présélectionnés sur la base des candidatures reçues auxquels il adressera le Dossier de Demande de Propositions pour la réalisation des services requis.

Les manifestations d’intérêt doivent être déposées à l’adresse ci-dessous au plus tard le Vendredi 22 Septembre 2017

L’adresse mentionnée ci-dessus est:

Monsieur le DIRECTEUR GENERAL, AUTORITE ROUTIERE DE MADAGASCAR, Rue RANAIVO Paul, près Stade Municipal d’Alarobia, Antananarivo 101 MADAGASCAR. Tél: (261 33) 03 320 33 / 15 254 38, Fax: (26120) 23 258 34, E-mail: arm@arm.mg


Other tenders from Madagascar за for this period

EIB - Consulting services Source: TED

EIB - Consulting services Source: TED

ACQUISITION DE FOURNITURES DE BUREAU Source: United Nations Procurement Notices (UNDP)

ACQUISITION DE SERVICES D"IMPRESSION Source: United Nations Procurement Notices (UNDP)

EIB - Technical Assistance Source: TED