Recrutement d"un/e Consultant/e National/e senior Chargé de l"Appui à la Formulation et la Rédaction de la stratégie intégrée de Developpement du Grand Sud

Country: Madagascar
Language: EN
Number: 4626062
Publication date: 02-10-2017
Source: United Nations Procurement Notices (UNDP)

Description

Recrutement d"un/e Consultant/e National/e senior Chargé de l"Appui à la Formulation et la Rédaction de la stratégie intégrée de Developpement du Grand Sud
Procurement Process : RFP - Request for proposal
Office : UNDP COUNTRY OFFICE - MADAGASCAR
Deadline : 10-Oct-17
Posted on : 02-Oct-17
Development Area : SERVICES
Reference Number : 41388
Link to Atlas Project :
00087361 - PLANIFICATION DU DEVELOPPEMENT, SECTEUR PRIVE ET EMPLOI
Documents :
TDRs Consultant National Expert Stratégie intégrée
Overview :

1- Contexte et justification

Le Grand-Sud, composé de trois régions, Atsimo Andrefana, Androy et Anosy, est une des zones les plus pauvres de Madagascar. Cette grande région, comprenant environ 8% de la population totale du pays, soit 1,8 millions de personnes, est la zone la moins développée et la plus enclavée du pays. Les infrastructures y sont peu développées, notamment les routes, l’électricité, les ouvrages d’eau peu fonctionnels et les opportunités économiques réduites pour l’emploi des jeunes.

De plus, cette région est fortement sensible aux phénomènes climatiques comme El Niño. Ainsi, depuis 2015, la sécheresse déclenchée par El Niño a créé une situation de précarité sans précédent dans le Grand Sud de Madagascar. Ce phénomène est aggravé par les effets conjugués et récurrents d’un déclin socio-économique sans précédent, une détérioration des services sociaux de base et une aggravation de la vulnérabilité des ménages face aux crises politiques ou aux aléas climatiques.

D’autres facteurs sociaux économiques ou culturels, comme la démographie galopante, ou l’exploitation déséquilibrée des ressources naturelles (eau, sol), les mauvaises pratiques agricoles, le déséquilibre dans la répartition des activités économiques, l’enclavement historique, participent au retard du Grand-Sud en accentuant le cercle vicieux de la pauvreté caractérisée par la fragilité de l’équilibre alimentaire, la rareté de l’eau ou la déforestation.

Le Grand-Sud a besoin d’une réappropriation des politiques de développement dans un cadre de planification renouvelé qui garantisse le réengagement de l’Etat et des collectivités territoriales autour d’un projet de développement du Grand-Sud qui transcende l’urgence humanitaire, le relèvement précoce et rende durable la résilience.

Développer une approche intégrée qui part des déficits identifiés dans les dimensions clefs du développement pour proposer un ensemble d’interventions qui permettent de sortir des différentes trappes de sous-développement liées à chaque dimension du développement durable. Ainsi, les déficits en eau, en énergie, en éducation, en formation techniques ou professionnelles, en ressources économiques se combinent pour installer les populations dans une trappe de pauvreté continue que des actions ponctuelles ou à la marge ne peuvent permettre de résoudre.

Développer une stratégie intégrée de développement du Grand-Sud permet de définir un cadre de planification unique du développement du Grand-Sud, inscrit au sein du cadre national à travers son articulation au Plan National de Développement (PND) 2015-2019. L’enjeu essentiel sera d’arrimer l’inscription du Grand-Sud dans une trajectoire de développement au processus de croissance économique renaissante depuis 2014. Les facteurs de développement identifiés dans le PND, comme le renforcement des institutions et de l’Etat de droit, la décentralisation, le développement du capital humain et naturel, seront mobilisés pour la relance économique et sociale du Grand Sud pour asseoir une croissance inclusive et partagée. Il en sera de même pour le récent Document de Développement Economique élaboré avec le FMI.

Aussi, dans le cadre de l’élaboration du document de Stratégie Intégrée de Développement du Grand Sud (SIDGS) , en vue de l’organisation par le Gouvernement de Madagascar d’une Table ronde de financement du développement du Grand Sud pour fédérer toutes les initiatives envisagées ou en cours dans le Grand Sud autour d’un cadre de planification unique, le PNUD recrute un expert consultant expert national senior pour apporter un appui à l’élaboration de cette stratégie intégrée, en collaboration avec la partie nationale. Parmi ces initiatives dans le Grand Sud figure le document intitulé « Référentiel de développement du Sud » qui a été élaboré par le Ministère de l’Economie et du Plan dans l’objectif d’orienter les actions pour le développement durable de cette région de Madagascar. Ce document tient compte des 21 engagements du Gouvernement, identifiés lors de l’Atelier qui s’est tenu à Ambovombe les 19 et 20 Février 2017. Les résultats des travaux des équipes de mise en œuvre de ces engagements ont aussi été capitalisés dans ledit document du MEP. Citons aussi le la Planification Saisonnière des Moyens d’Existence (PSME) du PAM, élaboré après des consultations dans ces Régions.

Les présents termes de référence concernent le recrutement d’un consultant expert national senior chargé de l’appui à l’élaboration et à la rédaction de la Stratégie Intégrée de Développement du Grand Sud et dont la mission principale est :

  • Contribuer à l’élaboration et à la rédaction du document de Stratégie Intégrée de Développement du Grand Sud en apportant son appui technique au Comité technique en charge du Grand Sud du Ministère de l’Economie et du Plan, en collaboration avec d’autres entités de la partie nationale
  • Sensibiliser tous les acteurs et parties prenantes dans le processus de consultation et d’élaboration de la SIDGS
  • Contribuer à la définition d’une stratégie de partenariat et de mobilisation des ressources en faveur du Grand Sud ainsi qu’à l’identification des compétences nécessaires pour la mise en œuvre de la Stratégie
  • Animer et faciliter au besoin des ateliers de concertations et de validation du SIDGS dans les 3 régions du Grand Sud​

2-Objectif de la mission

Objectif global

L’objectif général est d’élaborer un document de stratégie intégrée de développement du Grand-Sud (SIDGS) dans une démarche participative, tout en assurant la prise en compte des ODD et les priorités gouvernementales.

A ce titre, le consultant national travaillera en étroite collaboration avec le Comité technique en charge du Grand Sud du Ministère de l’Economie et du Plan, ainsi que d’autres entités de la partie gouvernementale à raffermir la méthodologie d’élaboration de la SIDGS et à le mettre en cohérence avec le cadre d’orientation de la SIDGS.

Objectifs spécifiques

(i) participer au 3 processus d’élaboration du SIDGS, à savoir, (i) une phase d’analyse stratégique ; (ii) une phase de formulation stratégique ; et (iii) une phase de validation, tout en s’assurant de la cohérence de la vision commune et des analyses et en tenant compte du cadre d’orientation de la SIDGS.

(ii) s’assurer que les acteurs, y compris la société civile, le secteur privé et les Partenaires Techniques et Financiers, sont sensibilisés sur le processus d’élaboration de la SIDGS et y prennent part activement ; et

(iii) contribuer aux activités de plaidoyer et de communication liées à la vulgarisation de ladite stratégie.

3- Attributions

Le consultant travaillera sous la supervision du Conseiller économique du PNUD et en étroite collaboration avec Comité technique en charge du Grand Sud du Ministère de l’Economie et du Plan, ainsi que d’autres entités de la partie gouvernementale. Le mode de collaboration opérationnelle fera l’objet d’une note formelle stipulant, entre autres éléments, la fréquence des réunions entre les diverses parties.

Les attributions principales du consultant sont :

i) Analyse stratégiques

Le consultant doit contribuer au bilan diagnostic et aura à faire une analyse de certaines caractéristiques essentielles du Grand-Sud ayant un rôle primordial dans la définition de l’orientation stratégique de la SIDGS. Il s’agira, entre autres, de procéder à :

  • (i) l’analyse du profil de développement des trois régions du Sud (monographies économiques, sociales, culturelles) ;
  • (ii) la capitalisation des travaux menées sur le Grand-Sud dans le domaine des luttes contre la pauvreté, la vulnérabilité climatique, ou la résilience ;
  • (iii) au recensement des projets de développement développés pour le Grand-Sud pour le PIP, la CBI, etc. ;
  • (iv) L’évaluation des grands besoins en infrastructures structurant pour désenclaver le Grand-Sud, augmenter les capacités de production, ou assurer l’accès aux ressources essentielles de développement comme l’eau ou l’énergie, etc.
  • (v) à l’évaluation du coût des investissements nécessaires au décollage du Grand-Sud.

Cette analyse devra mettre en relief les éléments pertinents pour la compréhension des enjeux du développement du Grand Sud, les forces et faiblesses des politiques et stratégies existantes, tout en faisant ressortir les opportunités et menaces qui pèsent sur le(s) secteur(s) ou le(s) domaine(s) faisant l’objet d’analyse cité supra. Les questions liées au genre et aux risques devront être prises en compte. Il veillera également à éclairer le Comité technique en charge du Grand Sud sur la cohérence, synergie et complémentarité des documents de stratégies et de politiques sectorielles existantes ainsi que leurs approches de mise en œuvre.

ii) Formulation et Rédaction du document de Stratégie

Le Consultant aura à faire d’une part la synthèse des résultats des analyses stratégiques et proposera un esquisse de modèle de développement économique sur lequel se baseront les axes stratégiques ayant trait à la recherche de la prospérité pour le Grand Sud. Il s’assurera de la mise en cohérence avec le cadre d’orientation de la SIDGS, et d’autre part de procéder à la priorisation des actions prioritaires identifiées pour le développement du Sud, et de les formuler et les rédiger en un premier draft de la SIDGS en tenant compte des résultats de l’analyse stratégique, des consultations avec les parties prenantes au développement du Sud, les orientations gouvernementales, et les objectifs nationaux de développement du PND en alignement avec les ODD.

Le consultant contribuera à la définition d’une stratégie de partenariat et de mobilisation des ressources ainsi qu’à l’identification des compétences nécessaires pour la mise en œuvre de la Stratégie. Il lui est également demandé d’aider le Comité technique en charge du Grand Sud à définir une stratégie de plaidoyer et de communication en direction des différents acteurs en vue de s’assurer de l’adoption et de la mise en œuvre de la SIDGS.

Un mécanisme de communication, faisant office également d’IEC à l’endroit de la population, adapté à la situation dans le Grand Sud et pouvant servir son développement durable sera élaboré par le Consultant.

iii) Phases de validation de la SIDGS

Phase de validation dans les 3 régions

La version provisoire du document de stratégie intégrée de développement du Grand-Sud (SIDGS) sera soumise pour validation à travers une série de consultations avec les autorités régionales, les élus locaux, les acteurs de la société civile et du secteur privé, les communautés de base, les partenaires techniques et financiers intervenants dans les trois régions du Grand Sud.

Le consultant aura à animer et faciliter les séminaires et ateliers de validation du SIDGS dans les 3 régions du Grand Sud afin d’aboutir aux résultats attendus d’une participation inclusive des acteurs de développements dans ses régions et de favoriser leurs appropriations effectives de la stratégie SIDGS.

Mais, il devrait aussi de prendre les dispositions requises pour que ces différents séminaires et ateliers puissent aboutir aux résultats attendus, non seulement de la qualité des remarques, des recommandations et des résultats techniques, mais aussi de s’assurer de l’interaction et de la dynamique créée au sein des équipes du Comité techniques et groupes de travail dans les 3 régions du Sud.

Forum National de validation

A l’issue de la phase de validation au niveau des 3 régions, le processus d’élaboration du SIDGS débouchera par l’organisation d’un Forum national de validation avec tous les acteurs de développement des régions du Grand Sud, à l’issue duquel le Consultant rédigera le Document Final de Stratégie Intégrée de Développement du Grand Sud.

4- Résultats attendus

Le principal résultat attendu à la fin de la mission est un projet de document de Stratégie Intégrée de Développement du Grand Sud accepté et validé par toutes les parties prenantes à sa préparation. Pour ce faire, les résultats intermédiaires suivants doivent être atteints :

  • Une analyse stratégique et synthétique de l’état de situation du développement dans le Grand Sud pouvant aider à bien définir l’orientation stratégique de la SIDGS
  • Une esquisse de modèle de développement économique du Grand Sud
  • Une animation et facilitation de séminaires et ateliers thématiques et/ou régionaux vers la réalisation du résultat attendu
  • Un encadrement du Comité technique en charge du Grand Sud pour la formulation des actions prioritaires identifiées pour le développement du Sud
  • Un premier draft de la SIDGS en tenant compte des résultats de l’analyse stratégique, des consultations avec les parties prenantes au développement du Sud, les orientations gouvernementales, et les objectifs nationaux de développement du PND en alignement avec les ODD
  • La finalisation du document de Stratégie SIDGS

5- Livrables

Il est attendu du Consultant les livrables suivantes :

  • Note diagnostique sur la situation du développement dans le Grand Sud.
  • Note synthétique sur les défis et les opportunités de développement dans le Grand Sud
  • Note de proposition de la vision/orientations/axes stratégiques et d’un plan d’action intégrant un esquisse de modèle de développement économique.
  • Note de priorisation des actions prioritaires identifiées pour le développement du Grand Sud
  • Une estimation des coûts de mise en œuvre du plan d’actions avec les indicateurs de résultats et calendrier
  • Une proposition de dispositif et de mécanismes de mise en œuvre et de suivi/évaluation de la Stratégie
  • Rapport provisoire du document de Stratégie Intégré de Développement du Grand Sud (SIDGS)
  • Document de Stratégie Intégré de Développement du Grand Sud validé

6- Critères de Qualité des Livrables par étape de la mission

LIVRABLES

Critères de qualité

Délai

Note méthodologique avec un chronogramme détaillé de la mission

  • Document de méthodologie avec un plan détaillé du rapport et un chronogramme réaliste qui intègre toutes les étapes importantes de la mission suivant une démarche claire, cohérente et en accord avec les TDR

Dépôt dossier

Note diagnostique sur la situation du développement dans le Grand Sud

  • Narrative et descriptions détaillées des enjeux du développement du Grand Sud, les forces et faiblesses des politiques et stratégies existantes, tout en faisant ressortir les opportunités et menaces qui pèsent sur le(s) secteur(s) ou le(s) domaine(s) des luttes contre la pauvreté, la vulnérabilité climatique, ou la résilience, ainsi que la matrice de recensement des projets de développement développés pour le Grand-Sud pour le PIP, la CBI,…
  • Présentation détaillée des revues documentaires et des méthodes de collecte d’informations utilisées pour le bilan diagnostic

Deux (02) semaines après la signature du contrat.

Rapport d’étape intermédiaire axé à la fois sur :

  • sur les défis et les opportunités de développement dans le Grand Sud
  • une proposition de la vision/orientations/axes stratégiques et d’un plan d’action.
  • une priorisation des actions prioritaires identifiées pour le développement du Grand Sud
  • une estimation des coûts de mise en œuvre du plan d’actions avec les indicateurs de résultats et calendrier
  • une proposition de dispositif et de mécanismes de mise en œuvre et de suivi/évaluation de la Stratégie
  • Présentation des informations clés attendues de façon claire et synthétique, et qui sont en cohérence avec les éléments de la Note diagnostique du Grand Sud

 

Quatre (04) semaines après la signature du contrat

Version provisoire du document de stratégie intégrée de développement du Grand-Sud (SIDGS), en français

 

  • Présentation des informations clés attendues de façon claire et synthétique
  • Le Rapport est en cohérence et en accord avec le TDR et la méthodologie proposée
  • La mise en page et la syntaxe sont jugées agréables, et le texte est sans faute de français

Cinq (05) semaines après la signature du contrat

Version finale du document de stratégie intégrée de développement du Grand-Sud (SIDGS), en français

  • Validations par les principaux groupes de parties prenantes (administration, Parlements, Société civile, secteur privé, partenaires au développement, communautés à la base)
  • Inclusion et prise en compte dans la version finale du SIDGS des observations pertinentes formulées vis-à-vis de la version provisoire du Rapport national (prise en compte des commentaires et remarques ou nouveaux éléments évoqués par le Comité technique en charge du Grand Sud et à l’issue d’une part des séminaires et ateliers de validation dans les 3 régions du Grand Sud et du Forum National de validation)

A la fin de la mission

7- Méthodes de mesures et période d’intervention et lieu de travail

Chaque livrable est validé par le PNUD, en concertation avec le Comité technique en charge du Grand Sud.

L’intervention se déroulera durera 35 jours ouvrables entre fin Juillet et fin Septembre.

Lieu de travail : bureau des consultants, PNUD Madagascar, et les lieux de travail du comité technique en charge du Grand Sud.

8- Rémunération

Le/la consultant/e sera rémunéré/e par le PNUD en 3 versements de la manière qui suit :

  • 30% à la validation du Note diagnostic sur la situation du développement dans le Grand Sud
  • 30% à la remise de Version provisoire du document de stratégie intégrée de développement du Grand-Sud (SIDGS);
  • 40% après validation lors du Forum National du SIDGS et à la remise de la version finale de la Stratégie intégrée.

9- Qualifications et expériences requises

- Avoir un diplôme (Bac +5) ou équivalent dans un ou plusieurs domaines couvert par la thématique;

- Expériences confirmées (10 ans au minimum) dans la conduite de missions similaires (élaboration de stratégies et programmes de développement, animation et facilitation de réunions, séminaires et ateliers) ;

- Bonne connaissance des politiques publiques avec une capacité affirmée de formulation desdites politiques

- Capacité d’intégration des questions transversales dans les stratégies de développement.

10- Compétences

Leadership:

- Aptitude à engager et construire un consensus entre les acteurs autour de l’objectif d’élaboration de la SIDGS.

Planification et organisation:

- Capacité de conception, d’organisation et de planification stratégique des activités nécessaires à la production des résultats.

Communication:

- Excellente capacité de rédaction et de synthèse.

- Bonnes capacités de plaidoyer auprès des PTFs et de communication orale en français et en anglais.

Travail en équipe:

- Capacité à travailler sous pression et dans un environnement multiculturel;

- Capacité à engager les collègues et les intervenants.

11- Procédures d’application

La candidature doit contenir :

Une proposition technique (70% de la note totale)

  • Note explicative sur la compréhension des TdR et les raisons de la candidature.
  • Lettre de motivation expliquant pourquoi vous êtes le/la candidat/e le/la plus adapté/e ;
  • Présentation de l’approche méthodologique avec un chronogramme détaillé de la mission envisagée ;
  • CV comprenant l’expérience acquise dans des projets similaires et au moins trois (3) références et leurs contacts ;
  • Formulaire P11 dûment rempli et signé (peut être téléchargé à partir de http://europeandcis.undp.org/files/hrforms/P11_modified_for_SCs_and_ICs.doc).

Une proposition financière (30% de la note totale – prorata par rapport à l’offre la moins disante) :

L’offre financière devra être détaillée et inclura les honoraires pour les 35 jours d’intervention ainsi que les éventuels frais occasionnés par la mission.

Tous les frais liés à cette mission y compris, entre autres, ordinateur, traduction de documents, fournitures de bureau, déplacements à Antananarivo dans les différents ministères et institutions et d"autres coûts envisagés sont couverts par le/la consultant/e. Ainsi, le budget proposé devrait inclure toutes les dépenses nécessaires pour atteindre les objectifs d"affectation.

La durée de la mission ne doit pas dépasser 35 jours prestés et le calendrier prévisionnel s’arrêtera le 30 septembre 2017 au plus tard.

NB : L’offre financière du (de la) consultant(e) est sujette à négociation sur la base des barèmes des Nations Unies pour les honoraires, pour les indemnités journalières et pour les coûts logistiques et en fonction des disponibilités du budget. Les frais de missions non prévues (DSA et frais de déplacements) seront pris en charge par le projet PDSPE le cas échéant.

12- Critères d’évaluation des candidatures

 

Objet

Note/70

Avoir un diplôme (Bac +5) ou équivalent dans un ou plusieurs domaines couverts par la thématique

Critère exclusive

Bonne maîtrise et expérience éprouvée dans la rédaction de documents et de notes stratégiques

Critère exclusive

Maîtrise du Français

10 points

La compréhension de la mission et cohérence de la proposition avec les TdR

10 points

Expériences dans la collecte et l’analyse des données et d’informations

10 points

Expériences en développement local

10 points

Expériences confirmées (10 ans au minimum) dans la conduite de missions similaires (élaboration de note de synthèses et de rédaction de stratégies intégrées et programmes de développement, animation et facilitation de réunions, séminaires et ateliers)

30 points

Connaissance de l’environnement institutionnel à Madagascar

15 points

Bonne connaissance et expérience du travail avec les Ministères, les PTFs, les OSC et le Secteur Privé

10 points

Connaissances du Grand Sud

5 points

TOTAL

100 points

 

Seuls les candidats ayant obtenu un minimum de 70% des points (i.e. 49 points) en cours d"évaluation technique seront retenus pour l"évaluation financière.

13 - Evaluation Financière

Le nombre maximum de 30 points sera attribué à la proposition financière la plus basse. Toutes les autres propositions de prix seront évaluées et attribuées comme il suit :

30 points [points max disponibles pour une partie financière] x [le plus bas de tous les prix proposés parmi les offres sensibles] / [des prix] évalué

La proposition obtenant le score global le plus élevé après l"addition du score de la proposition technique et de la proposition financière (A + B) sera considérée comme l"offre la plus performante et obtiendra le contrat.

Toute dépense non prévue par les TDR ou explicitement inscrite à l’offre financière telle qu’acceptée par le PNUD, quelle qu’en soit la nature, doit être convenue entre le Bureau du PNUD et le consultant individuel à l’avance, sous peine de ne pas être remboursée.

Les paiements ne seront effectués qu"après la confirmation d’une évaluation satisfaisante du PNUD des prestations et des obligations réalisées par le prestataire.

Les candidatures incomplètes ne seront pas prises en compte. Veillez à fournir tous les éléments demandés.

Les dossiers de candidatures composés d’une offre technique qui devra comprendre : CV incluant l’expérience acquise dans des missions similaires et au moins 3 références (avec leurs contacts), formulaire P11 dûment rempli et signé, une note explicative sur la compréhension des TDRs et les raisons de la candidature, une brève présentation de l’approche méthodologique et de l’organisation de la mission envisagée et d’une offre financière devront parvenir au PNUD à l’adresse suivante au plus tard le Mardi 10 Octobre 2017 à 15 heures

Madame Le Représentant Résident du PNUD

Maison Commune des Nations Unies

Galaxy Andraharo

Ou

par Email à : offres.mg@undp.org

Sous la Réf : " Recrutement d"un/e Consultant/e National/e senior Chargé de l"Appui à la Formulation et la Rédaction de la stratégie intégrée de Developpement du Grand Sud"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Other tenders from Madagascar за for this period

Recrutement de divers prestataires de service pour l"activité RALE 2017 Source: United Nations Procurement Notices (UNDP)