RECRUTEMENT D’UN CABINET D’ETUDE NATIONAL CHARGE D’ELABORATION D’OUTILS DE SENSIBILISATION SUR LA CORRUPTION BASEE SUR LE GENRE

Country: Madagascar
Language: EN
Number: 5087249
Publication date: 26-10-2017
Source: United Nations Procurement Notices (UNDP)

Description

RECRUTEMENT D’UN CABINET D’ETUDE NATIONAL CHARGE D’ELABORATION D’OUTILS DE SENSIBILISATION SUR LA CORRUPTION BASEE SUR LE GENRE
Procurement Process : RFP - Request for proposal
Office : UNDP COUNTRY OFFICE - MADAGASCAR
Deadline : 10-Nov-17
Posted on : 26-Oct-17
Development Area : SERVICES
Reference Number : 42037
Link to Atlas Project :
00097146 - Institutions democratiques
Documents :
TDRs Cabinet d"Etudes
Overview :

 

  • CONTEXTE

Madagascar a obtenu un financement du Fonds pour la Consolidation de la Paix (PBF) dans lequel s’inscrit le projet Institutions Démocratiques Intègres, Représentatives et Crédibles (IDIRC) pour une durée de 2 ans (septembre 2016 à décembre 2018). Ce projet vise à renforcer la confiance des citoyens envers les institutions publiques à travers un appui aux institutions de lutte contre la corruption et de redevabilité ainsi qu’à la création d’espaces de dialogue et d’accès à l’information.

Dans ce cadre, l’accompagnement aux Institutions de Lutte Contre la Corruption (ILCC) dans l’accomplissement de leur mission est primordial. Concernant la corruption sexuelle, beaucoup de femmes, d’hommes et même d’enfants sont victimes mais aucune étude n’a encore été faite jusqu’à maintenant pour déterminer l’ampleur et l’envergure de ce type de corruption. Ainsi, en collaboration avec le BIANCO, le PNUD à travers le projet IDIRC, lance un appel d’offre pour le « recrutement d’un cabinet d’étude chargé de l’élaboration d’outils de sensibilisation sur la corruption basée sur le genre».

 

1- OBJECTIFS DE LA MISSION

Objectif général de la mission :

L’objectif général de la mission est de contribuer à réduire l’incidence et l’impact de la corruption basée sur le genre à Madagascar.

Objectifs spécifiques de la mission :

  • Etablir l’état des lieux de la corruption basée sur le genre à Madagascar ;
  • Elaborer des outils de sensibilisation envers le public et surtout envers les principales cibles.

2 - RESULTATS ATTENDUS

Au terme de la mission, le cabinet doit produire les résultats suivants :

  • Un diagnostic de l’état des lieux de la corruption basée sur le genre à Madagascar dans le secteur publique, dans le secteur privé ainsi que dans les institutions éducatives avec une analyse de la typologie, de l’incidence et de l’impact de la corruption basée sur le genre dans chaque secteur ainsi que des recommandations d’actions spécifiques aux secteurs concernés et aux catégories de personnes exposées est établie ;
  • Les outils de sensibilisation efficaces et adaptés à chaque secteur et culture locale permettant une meilleure mobilisation de la population pour la lutte contre la corruption basée sur le genre, tenant compte de l’expérience internationale dans le domaine sont élaborés.

3 - CONTENU ET METHODOLOGIE DE LA MISSION

Sous la supervision du point focal du projet IDIRC/PNUD et sous le suivi des responsables désignés par le BIANCO, le cabinet entreprendra les trois phases suivantes :

1ère phase : Établir l’état des lieux et faire le diagnostic de la corruption basée sur le genre à Madagascar dans le secteur public, dans le secteur privé ainsi que dans les institutions éducatives :

Il s’agira de :

  • Faire une analyse documentaire s’il y a des documents existants (textes législatifs et réglementaires, études, outils) sur la corruption sexuelle ;
  • Effectuer un échantillonnage représentatif de répondants dans chaque secteur et élaborer une grille d’entretien individuel et focus group ;
  • Faire une pré-enquête avec un test d’échantillonnage ;
  • Faire une enquête auprès de l’échantillon retenu ;
  • Traiter les informations primaires et secondaires ;
  • Mener des interviews auprès des partenaires nationaux et internationaux pour récolter leur perception et leurs recommandations sur la CBSG
  • Rédiger un rapport diagnostic de l’état des lieux avec une analyse de la typologie, de la fréquence et de l’impact de la corruption basée sur le genre dans chaque secteur ainsi que des recommandations d’actions spécifiques aux secteurs concernés et aux catégories de personnes exposée lors d’un atelier de validation.

2ème phase :

  • Conception des outils de sensibilisation en fonction des actions spécifiques recommandées.

3ème phase : Atelier de restitution et validation

  • Présenter les résultats du rapport d’analyse -diagnostique de l’état des lieux ;
  • Recueillir les recommandations de toutes les parties prenantes concernées ;
  • Valider les outils de sensibilisation proposés.

Des réunions périodiques entre le cabinet, le BIANCO et le point focal du projet IDIRC seront organisées pour cerner les aléas et les risques afférents à la prestation, d’une part, et pour s’assurer du bon déroulement des travaux, d’autre part

4 - LIVRABLES

Le cabinet fournira, en supports papier et électronique de chaque des documents portant :

  • Une brève note de cadrage de la mission, comportant les démarches méthodologiques, le calendrier proposé ainsi que l"approche de sélection de l"échantillon de personnes à interviewer (Livraison : 2 semaines après la date de démarrage des travaux) ;
  • Un rapport présentant l’état des lieux de la corruption basée sur le genre à Madagascar dans le secteur publique, dans le secteur privé ainsi que dans les institutions éducatives avec une analyse de la typologie, de la fréquence et de l’impact du phénomène dans chaque secteur et des recommandations d’actions spécifiques aux secteurs concernés et aux catégories de personnes exposées (Livraison : 1 mois après la date de démarrage des travaux) ; et
  • Un document présentant les outils de sensibilisation efficaces et adaptés à chaque secteur et culture locale comme des panneaux de sensibilisation, des brochures, spots et supports audiovisuels (Livraison : 2 mois après la date de démarrage des travaux).

Il y aura trois (3) étapes de validation pour ces produits livrables. La validation des produits finaux de la part du comité interne de validation déterminera le paiement du cabinet.

  • Une version provisoire de ces documents devra être communiquée sur fichiers électroniques au BIANCO à la fin de ses travaux. A charge pour ce dernier de transmettre ces fichiers aux responsables concernés pour solliciter les commentaires et observations s’y rapportant.
  • A la réception de ces commentaires et observations, le cabinet réactualisera ces documents et tiendra une réunion de validation de la nouvelle version avec le BIANCO.
  • A la réception des commentaires et observations lors de la réunion de validation, le cabinet produira et dupliquera la version définitive des produits livrables.

5 - DUREE ET LIEU DE LA MISSION

La mission s’étale sur une période de deux (2) mois calendaires à compter de la date de démarrage des travaux avec une durée totale de la mission de 45 jours ouvrables. Le paiement dépendra de la validation des produits livrables par le comité de pilotage de la mission.

6 - CALENDRIER D’EXECUTION

Le chronogramme de la livraison des produits est le suivant :

Livrable

Mois 1

Mois 2

Format

Note de cadrage de la mission (version provisoire)

 

 

 

 

 

 

 

 

Fichier électronique

Note de cadrage de la mission (version finale)

 

 

 

 

 

 

 

 

Fichier électronique et version physique

Rapport provisoire présentant l’état des lieux de la corruption basée sur le genre à Madagascar et les outils de sensibilisation

 

 

 

 

 

 

 

 

Fichier électronique et version physique

Rapport final

 

 

 

 

 

 

 

 

Fichier électronique et version physique

 

7 - PROFIL DU CABINET ET DE SON EQUIPE

La mission sera confiée à un cabinet répondant aux critères et exigences suivants :

Profil du cabinet :

La mission sera confiée à un cabinet répondant aux critères et exigences suivants :

  • Avoir réalisé au moins des missions similaires d’étude d’état des lieux ;
  • Avoir réalisé au moins des missions similaires de conception des outils de sensibilisation qui ont tenu compte des spécificités sectorielles, régionales et culturelles ;
  • Avoir une expérience confirmée en méthodes de recherche quantitatives et qualitatives en matière de corruption
  • Avoir une équipe interdisciplinaire avec expertise dans la collecte, analyse et synthèse des données quantitatives et qualitatives et avec expertise dans la sensibilisation et communication ;
  • Avoir des bonnes connaissances du secteur public, du secteur privé et des institutions éducatives ainsi que de la lutte contre la corruption, des questions genre à Madagascar ;
  • Faire preuve de discrétion, de démarche et d’approche méthodologique professionnelles correspondant à la délicatesse de la mission ;
  • Avoir une bonne réputation et non soupçonné de corruption ou de non-respect des valeurs d’éthiques dans l’exercice de leurs activités.

8 - Composition de l’équipe du Cabinet

Disposer dans son personnel clé les profils suivants :

  • Le chef de mission aura pour objet de coordonner l’ensemble de la mission et de rédiger avec les consultants l’ensemble des rapports de mission. Il sera l’interface principale avec l’Organisation lors du déroulement de la mission.

9- Qualifications requises

  • Etre titulaire d’un diplôme supérieur (Bac+5) dans une discipline des sciences sociales ou humaines
  • Maîtriser les textes juridiques malagasy et les textes juridiques internationaux relatifs aux droits humains, genre et à la lutte contre la corruption
  • Connaitre les acteurs publics et les ONGs de lutte contre la corruption basée sur le genre à Madagascar.
  • Avoir une capacité de travail en équipe et de coordination des travaux
  • Posséder d’excellentes capacités d’analyse, de synthèse et de rédaction et avoir l’esprit d’initiative
  • Connaissances dans l’organisation d’une analyse documentaire
  • Capacités de collecter, présenter et analyser des données statistiques ;
  • Connaissance du paysage institutionnel et des politiques

 

Les candidatures incomplètes ne seront pas prises en compte. Veillez à fournir tous les éléments demandés.

Les dossiers de candidatures composés d’une offre technique qui devra comprendre : CV incluant l’expérience acquise dans des missions similaires et au moins 3 références (avec leurs contacts), formulaire P11 dûment rempli et signé, une note explicative sur la compréhension des TDRs et les raisons de la candidature, une brève présentation de l’approche méthodologique et de l’organisation de la mission envisagée et d’une offre financière devront parvenir au PNUD à l’adresse suivante au plus tard le Vendredi 10 Novembre 2017 à 12 heures

Madame Le Représentant Résident du PNUD

Maison Commune des Nations Unies

Galaxy Andraharo

Sous la Réf : " RECRUTEMENT D’UN CABINET D’ETUDE CHARGE D’ELABORATION D’OUTILS DE SENSIBILISATION SUR LA CORRUPTION BASEE SUR LE GENRE "

 

 

 

 

 


Other tenders from Madagascar за for this period

Recrutement d"un Consultant National ou d"un Institut de Formation pour le ren forcement de capacité des chargés de communication auprès du Ministère des Finances et du Budget. Source: United Nations Procurement Notices (UNDP)